]]>

25 juillet 2009

Nems

A la base, j'avais un stock de carottes à utiliser. Le matin, je me dis, tiens je vais faire de la purée de carottes, puis finalement, je change d'idée. J'ai eu envie de faire des nems. Oh, des tout simples, sans ingrédients bizarres, juste pour un déjeuner un peu exotique.



Avec les quantités suivantes, j'ai fait 15 nems de taille moyenne. Nous en avons mangé 5 chacun en plat principal.

- une petite dizaine de carottes
- 2 échalottes
- 200 g de chair à farcir (porc)
- vermicelles de riz
- feuilles de riz
- sauce soja

Eplucher les carottes et les échalottes et râper le tout. Mélanger avec la chair à farcir et faire cuire l'ensemble. Ajouter deux cuillères à soupe de sauce soja. Faire bouillir de l'eau et suivre les instructions pour faire cuire les vermicelles de riz. Ceux que j'avais cuisaient en deux minutes dans l'eau bouillante hors du feu. Hacher les vermicelles et les ajouter à la farce.
Mettre de l'eau chaude dans une assiette à soupe et faire tremper les feuilles de riz une par une avant de les garnir de farce.
Déposer les nems sur une feuille de papier sulfurisé sans qu'ils se touchent entre eux pour éviter qu'ils ne collent.



Mettre un peu d'huile dans une poêle anti-adhésive et faire dorer les nems de tous les côtés.
Manger chaud avec de la salade verte et des feuilles de menthe.

3 commentaires:

Emilie a dit…

Mais tu sais tout faire !
Ils ont l'air bons ces nems !
Mais je suppose qu'il n'y en a d"jà plus, tout comme mes macarons qui ont fait leur effet au déménagement ...

Isabelle a dit…

Non mais t'es vraiment extraordinaire Louise ! Vlà que tu nous fais des nems maintenant ! Incroyable ! Tout a l'air si simple pour toi...
Ah ! Je savais qu'il ne resterait plus de macarons, Milie.
Vous êtes trop fortes les filles.

Loulou a dit…

Nan, tout n'est pas 'simple'. Mais j'ai tellement bouquiné de livres de cuisine que j'ai des idées à revendre ! Et je fais toujours avec les moyens du bord : si je n'ai pas tel ingrédient, tant pis. Ma maman est comme ça, j'ai appris à faire comme elle. Je me rappelle notamment d'une tarte feuilletée aux tomates et au Rocamadour sans pâte feuilletée et sans Rocamadour ! Très fort, n'est-ce pas ?

Lou